Enquête pour les usagers de la ViaRhôna

Publication Facebook RhônaVeleau

Qu’est-ce-que la ViaRhôna ? Lancé autour des années 2000, ce projet a pour but de proposer un itinéraire cyclable de 815 km longeant le Rhône, du Lac Léman à la mer Méditerannée. En amenant à la découverte, au fil de l’eau, des paysages, de l’histoire et de la gastronomie, cette véloroute permet le développement du tourisme de qualité et la mise en valeur du patrimoine rhodanien. Le parcours est aujourd’hui réalisé dans sa grande majorité. Il est aussi aujourd’hui reconnu à échelle européenne grâce au label Eurovélo.

Qu’est-ce-que Rhônavel’eau ? Lancé en 2016 dans le cadre du Plan Rhône (2015-2020), Rhônavel’eau est un projet de recherche mené par le CNRS de Lyon (UMR 5600 EVS) et Irstea Montpellier (UMR G-EAU). Son but consiste à étudier dans quelle mesure la pratique de la ViaRhôna est susceptible de faire évoluer la valeur, l’image et les représentations que les usagers associent au Rhône. Il cherche aussi à déterminer quels facteurs influencent leurs choix d’itinéraire.

Les modalités de notre nouvelle enquête. Cette nouvelle enquête est destinée à l’ensemble des usagers de la ViaRhôna, quels que soient leur mode de transport (à pied, à vélo, en roller, en trottinette, en fauteuil roulant...), leur type de pratique (balade, pratique sportive, voyage en itinérance, trajet domicile-travail), ou la fréquence de leur pratique. Ce questionnaire sera traité de manière anonyme et confidentielle. Il ne sera utilisé qu’à des fins scientifiques.

Lien vers notre nouvelle enquête : http://sondage.irstea.fr/rhonaveleau

 

Doctoriales en Sciences Sociales de l’Eau

19.09.05 Doctoriales

Pour leur quatrième édition, les Doctoriales en Sciences Sociales de l’Eau se tiendront à l’ENS de Lyon. Cet évènement international rassemblera des doctorant.e.s quelle que soit leur année d’inscription et de jeunes chercheur.e.s ayant récemment soutenu une thèse en sciences sociales ou humaines : économie, droit, sociologie, psychologie, anthropologie, sciences politiques, sciences de gestion, géographie, histoire, histoire de l’art, archéologie, philosophie. L’objectif est de dresser un panorama des recherches récentes ou en cours et de mettre en réseau les jeunes chercheur.e.s sur la question « Eaux et sociétés » avec une pluralité d’approches et de questionnements. Conférences plénières, travail en sessions, film, présentation d’ouvrages etc. seront autant de formes pour en débattre.

>> Programme et inscription

 

Appel à candidature - Thèse en géomorphologie fluviale

Proposition d’un sujet de thèse de doctorat à l’ENS de Lyon, à pourvoir au 1er octobre 2019, candidature avant le 28 juin 2019.

La thèse "Trajectoires (éco-)hydromorphologiques de chenaux latéraux restaurés et non restaurés du Rhône : approche multi-techniques pour le développement d’outils d’aide à la gestion" s’inscrit dans le cadre du programme de recherche RhônEco, initié à la fin des années 1990, dont l’objectif majeur est d’évaluer et prédire les effets des procédures de réhabilitation écologique mises en œuvre sur le Rhône.

>> Plus d’informations

Sujet de thèse : Réanalyse historique des débits du Rhône à Beaucaire : crues extrêmes et variabilité climatique

Proposition d’un sujet de thèse de doctorat à Irstea Lyon-Villeurbanne, à pourvoir à l’automne 2019, candidature avant le 30 juin 2019.

Une première étape de la thèse consistera à étudier la série continue de débits disponible sur la période 1816-2019 et à faire la part de la variabilité liée au climat et celle induite par les aménagements de l’homme sur le corridor fluvial (épis Girardon, endiguements, barrages sur le Rhône) et l’ensemble du bassin versant (barrages alpins, occupation du sol). Dans un second temps, un travail de reconstitution du débit du Rhône à Beaucaire et des incertitudes associées sera réalisé à l’aide d’un modèle hydraulique et de géométries historiques. On exploitera une chronologie des événements hydro climatiques de 1300 à nos jours sur le Rhône inférieur, issue du projet HISTRHONE. Enfin, une analyse statistique sera menée sur les crues extrêmes, à l’aide d’un modèle probabiliste permettant de traiter un échantillon mixte composé d’une série continue (1806-2019) et d’une collection d’événements (période 1300-1800).

>> Plus d’informations

RhônEco - Proposition de stage de Master 2

19.06.11 StageM2 RhonEco

L'Irstea de Lyon recrute un étudiant en Master 2 pour un stage sur les effets écologiques de la restauration physique des grands cours d’eau : complémentarité fonctionnelle des chenaux principaux et secondaires du Rhône. Ce stage de Master sera encadré par Nicolas Lamouroux et suivi par les chercheurs impliqués dans le suivi de la restauration écologique du Rhône, dont Sylvain Dolédec, Jean-Michel Olivier, Maxence Forcellini.

>> Voir l'offre.